dimanche 2 août 2009

Rendez-vous à la rentrée.

Chers amis, j'avais prévu un mois d'août tranquille chez Kulan Badeed. Hélàs, plusieurs mauvaise nouvelles m'ont forcé à réagir.

Pour commencer, je viens d'apprendre une nouvelle terrifiante. Encore une fois, des milices du régime ont recommencé à s'en prendre à des citadins gadabourcis. Encore? Hélas oui. En effet, il est plus facile de taper sur le punching-ball gada que se mesurer à des durs comme I. Affewekis, non? C'est comme ça que IOG et sa bande de lâches montrent leur biceps et ils n'en sont pas à leur première.

Selon ces infos, la campagne de terreur a commencé dans le secteur Cheik Osman de Balbala (ou secteur 'bilig-biligta'). Ces milices se serait regroupés (avant leurs attaques) dans la caserne des blindés de Cheik Osman. Pourquoi? Parce que la plupart des miliciens seraient en fait, des militaires de l'AND! Oui, militaire le jour, milicien la nuit! Apparemment, l'histoire aime se répéter.

Comme à l'accoutumée, c'est le silence radio chez la nomenclatura gadabourcie. Il ne faut rien attendre du côté de Said, le ministre entrepeneur ou de Abdourahman, l'autre député du clan Guelleh ou du petit gars qui a hérité du poste de son défunt père (AHN). Pas de protestation. Pas de démission. Pas de réaction dans les médias indépendants. Rien. Le trio garde la tête bien enfoncée dans le sable et attend que les affaires se tassent. Comme à l'accoutumée, c'est un autre massacre dont personne ne parle... Même pas les intéressés. Et sutout, pas de réaction de la part de ceux qui se disent représentants de ces gadas sans défense. Quelle lâcheté!

Quelle lâcheté aussi de part de IOG et de son cercle. Il faut savoir qu'une portion du territoire national est occupé depuis longtemps par un pays étranger, l'Érythrée. N'est-ce pas le mandat des hommes et du matériel de l'AND de sauvegarder l'intégrité du pays? Qu'attendent le général-marabout Zak et ses blindés pilotés par les 'rooxaan' (esprits) transparents, dit-on, aux balles de l'ennemi?

Nous savons tous: ils broutent au frais et manipulent l'opinion, le jour et, la nuit venue, ils font des descentes dans les quartiers populaires. Notre armée est-elle devenue une milice, capable seulement de mater les populations nationales, sans défense? Surtout celles que certains considèrent toujours comme les ennemis traditionnels des issas (les afars et les gadabourcis)?

Selon nos infos, il y aurait des blessés et probablement des morts et, le prétendant au trône derrière ces attaques, serait le puissant ministre de l'intérieur. Yassin Warabe Koraya serait derrière ça. Et son complice-tonton-cousin-président IOG le laisse faire pour l'instant. Mais IOG est d'humeur changeante. Il n'aime pas les milices privées, autres que la sienne...

Alors, attention cher Yassin, beaucoup d'hyènes affamées attendent que la petite hyène grassouillette que tu es, tombe de son fauteuil ministériel. J'entends le bruit aigu de leurs canines acérée qui commencent à se frotter... J'entends leurs rires lugubres et ce n'est pas encore Halloween!

Attention Yassin, beaucoup de monde (dont des familles de retraités que tu avais volé) t'attendent. Les afars, les gadas, les retraités et leurs familles, les djiboutiens honêtes... ça fait beaucoup d'ennemis, ça!

Pour l'instant, toute cela reste à vérifier. Affaire à suivre...

Hélàs, cette mauvaise nouvelle n'est pas venue seule. Vous n'êtes pas sans savoir que notre pays a perdu deux figures connus et appéciées de toutes et de tous. Le docteur Ahmed Mohamed (Ahmed Gigi) et le grand humouriste Salem Zeid alias Xanjo Buuf nous ont quitté pour toujours. Je prie le très haut de leur faire une grande place dans son paradis éternel. Inaa Lilaah wa inaa Ileyhi rajicuun. J'envoie aussi mes sincères condoléances à leurs amis et à leurs proches.

Last but not least, je profite de cette occasion pour vous apprendre la raison de ma quasi absence d'ici la rentrée car je ne serai pas en vacances. En fait, je prends une pause pour préparer la création d'un site web véritable. Ça prend du temps. Beaucoup de temps! Ça prend aussi de l'argent. C'est le pourquoi de cette pause.

La partie technique et financière, je m'en charge tout seul: réservation du domaine, hébergement, et création du site. Mais... j'aurai besoin de toute une organisation (modérateurs, pigistes, contributeurs, recherchistes, etc). Avis donc, aux intéressés...

Au plan du contenu, le futur site aura 4 sections:

  1. Une section 'archives' qui contiendra des documents d'époque tels que les 3 bulletins de nouvelles que j'éditais quand j'étais au pays (Horizons de l'UDD, L'enseignant du SYNESED et l'Éducateur du SEP). À cette occasion, des publications relatives à l'affaire du café de Paris (que des lecteurs du blog ont demandé) se retrouveront dans cette section. Promis.
  2. Une section 'infos' qui donnera les nouvelles relatives à notre pays mais aussi, à sa région (Djibouti, Érythrée, Somalie, Yémen, Éthiopie, Kenya) sans oublier celles touchant notre communauté ici au Canada, mon pays d'adoption.
  3. Une section Blog. Dans cette section, je m'exprimerai personnellement sur toute sorte de sujets. Elle sera la voix du citoyen Hassan. Elle sera à l'image de mon blog actuel avec mes humeurs, mes colères, etc.
  4. Une section forum qui permettra aux djiboutiens d'échanger des infos, des idées, etc.
Les sections 1, 2 et 4 auront chacune son propre modérateur (qui sera pas moi). À ce sujet, je dois porter à votre connaissance que la section 'Nouvelles' sera ouverte à toutes et tous. Cependant, pour éviter d'être un dépotoir comme l'ARDHD ou la voix de son maître comme 'La Nation', le futur site, aura une ligne éditoriale claire:

  1. Primo, il donnera une voix aux sans voix (une voix d'opposition à l'oligarchie d'IOG pour être clair). Ici, pas de flagorneries ni de louanges!
  2. Secundo, les nouvelles seront vérifiées, chaque fois que c'est possible, avant d'être publiées et, une rubrique «courrier des lecteurs» permettra aux lecteurs de s'exprimer personnellement.
  3. Tertio, il ne publiera aucune insulte de personne. On pourra critiquer sans restriction n'importe quel personnage mais il ne sera pas toléré de s'en prendre aux personnes. Je sais, la limite n'est pas claire, mais elle existe.
La langue officielle du site sera le français mais les lecteurs pourront nous écrire dans les langues suivantes (afar, anglais, somali). À notre plus grand regret, il nous est impossible d'accepter les correspondance en arabe car nous n'avons ni les ressources humaines, ni les ressources matérielles.

Au sujet de ce site web, j'attends vos commentaires, vos conseils et votre contribution.

À bientôt.

Hassan A. Aden
hassan.aden@ncf.ca

3 commentaires:

  1. Et il en pense quoi ton tonton "poubelle grande gueule"????
    Lui, toujours épargné pour se lever en faveur de sa tribu malmenée depuis la nuit des temps?
    Encore heureux quand il ne passe pas lui même à la balance!!!!, mais cela est tellement rare....
    Une autre histoire bref....
    Reste-il bâtard toujours?

    Voyons hassan, un peu de sérieux toi aussi....

    Faut pas trop pousser la chansonnette quand on sait qui t'a nourri et comment......

    Bonnes vacances et @ la rentrée.

    take care.

    RépondreEffacer
  2. trés interessant tte cette histoire et encore merci d'avoir eu l courage de crier haut et fort certaines des verités ke des personnes lâches essaient de taire. mai j'aimerai porter a votre connaissance k'étan proche habitant de cette fameuse bilig biligta (quartier populaire e composante ancienne de balbala) j'ai été étonné d n po trouver ds ton article c ki a causé les affrontements e pi le comportement des ces "faibles et opprimés" gadaboursis. mai je n'aimerai po entrer des détails sans fins. j vs dirai simplement si vs vs sentez un bon djiboutien, parlez d tout c ki fâche e arretez de ns vs contentez des histoires de Gada car on n'a po besoin et cela Walahi sur le nom du tout Puissant de divergences, mai d'étre unis pr faire changer certaines choses ds notre chere patrie. parlez pr les djibs e nn seulement pr les gada, ce serai bon pr vs, pr ns e pr le reste du monde.

    RépondreEffacer
  3. Un pauvre énuque!

    Deux petits mots à cet énuque qui a placé le premier commentaire.

    1. Je ne suis le messager de "mon oncle". Si t'as un problème avec lui, vas le chercher. Tu dois le connaitre mieux que moi!

    2. Ce vrai, comme tu dis, il ne "Faut pas trop pousser la chansonnette". Tu me dis "quand on sait qui t'a nourri et comment..." Ne te gènes surtout pas pour dire haut et fort "qui m'a nourri et comment". Mais pour pouvoir le faire, ça demande une paire de boules sous la culotte et, il me semble que t'en a pas!

    Montre-toi, si t'es un homme! Sinon marche à l'ombre, l'énuque. Ici, on deal à visage découvert!

    RépondreEffacer