jeudi 14 février 2013

Q5: Journée Omnisports à Tadjoura 1989 part.2

Osman M. Hassan «Gadhleh», Djilani M. Daoud, Mohamed A. «Mohamedi», Said Yacin Bileh, Mohamed A. Omar «Nirig», et bien d'autres qui se reconnaîtront. Le grand artiste Aidarouss Abdi et son inséparable guitare nous avaient également suivi...

Dans les salles de classe, les figurines sont bien rangées dans des pochettes (Salif Sow, Moussa Fall, Fatou, Billal...). La règle, l'équerre, le rapporteur et le compas de tableau était de rigueur... sans oublier l'affichage (emploi du temps, répartitions mensuelles des programmes, tableau de surveillance de la cour de récré, etc.) et cela d'un bout à l'autre du pays.

L'école djiboutienne était peut être pauvre comparée à celle des pays nantis mais le maître djiboutien était ordonné, économe, sobre, créatif. Il était un modèle pour les générations futures et c'est ça faisait toute la différence!

Fond musical emprunté au groupe mythique Dinkara et ses chanteurs vedettes le très regretté Abdallah A. Abbas dit Abdallah Lee (AHUN) et Fatouma Mansour.
... À suivre


Hassan A. Aden 
hassan.aden@ncf.ca

Aucun commentaire:

Publier un commentaire